Ce qu’il faut savoir sur les coiffures tie-dye

Cette approche actuelle de la coloration vous assure de jolis reflets, un soupçon d’originalité et une bonne mine. On vous a expliqué de quoi est fait le tie-dye et comment l’entretenir.

Coloration inégale : le tie-dye

Ce procédé consiste à laisser sa base naturelle au niveau des racines et à colorer les demi-longueurs (juste après les pointes) d’une couleur différente. Une coloration « bicolore » et horizontale est appelée tie-and-dye. En fait, il existe une distinction plus ou moins nette entre le sommet de la tête et les cheveux situés plus bas. Ce style de coloration fonctionne mieux sur les cheveux mi-longs à longs afin que les différents tons soient plus visibles.

Est-il possible de teindre ses cheveux courts d’une couleur tie-dye ?

Oui, bien qu’il soit préférable d’avoir un carré directement au-dessus des épaules. Avec cette longueur, le tie-dye sera concentré sur les pointes pour un aspect naturel semblable aux cheveux gorgés de soleil. Si vous avez une coupe de garçon, colorez quelques mailles éparses à la manière d’un balayage.

Quelle est la différence entre les cheveux ombrés et le tie-dye ?

Est-il difficile de faire la différence entre le tie-dye et l’ombré hair ? En réalité, ces deux procédés sont basés sur une coloration bicolore. La distinction se situe au niveau de la délimitation, qui n’est pas traitée de la même manière.

Dans le cas de l’ombré hair, la décoloration progresse des racines vers les pointes et porte généralement sur trois tons complémentaires. En revanche, le tie and dye divise la chevelure en deux zones de couleur clairement différentes. Et sans aucune nuance intermédiaire.

Naturel ou coloré, quel tie-dye est fait pour moi ?

Même s’il y a une séparation très subtile, le tie-dye peut avoir l’air très naturel à condition de rester dans des nuances qui sont deux à trois tons en dessous de votre couleur naturelle. Si vous préférez vous séparer, choisissez, par exemple, la combinaison châtain blond foncé ! Les plus audacieuses succomberont aux teintes pastel ou flamboyantes comme le bleu ciel, le rose fluo, le rouge velours, etc. Elles sont disponibles dans des colorations temporaires qui permettent de changer de tête et de s’amuser car elles ne sont pas permanentes.

Quel entretien dois-je donner à mon tie-dye ?

Comme toutes les couleurs, le tie-dye a la fâcheuse tendance à abîmer vos cheveux. C’est pourquoi vous devez choisir des produits pour cheveux colorés. Ils aident à prévenir les agressions extérieures en atténuant les cicatrices, en préservant la couleur et en prévenant en même temps l’oxydation (pollution, rayons UV, etc.).

Prenez également soin de vos pointes ! Ces personnes sont particulièrement sensibles aux cravates et aux teintures. Chouchoutez-les aves les huiles de votre choix, comme le cacao, l’argan, l’amande douce ou le jojoba.

Appliquez le produit sur vos cheveux non lavés et laissez-le agir toute la nuit. Notre conseil d’expert : coupez vos cheveux longs s’ils sont trop longs. Vous renforcerez l’activité des constituants de la fibre. Vos pointes seront toutes douces au réveil, et votre couleur sera plus lumineuse.

Pensez à penser au masque hebdomadaire. Riche, opulent et délicieux, son application est agréable pour les sens et fonctionne mieux sur les cheveux colorés. Le meilleur soin pour hydrater une plume fatiguée par des couleurs et des décorations répétées est celui-ci. Surtout en été, lorsque le soleil commence à peine à saupoudrer un peu de sel !

A lire aussi : comment faire un Tie and dye blond sur blond

Cravate et teinture ratée : comment l’enlever ?

Un masque repigmentant pourrait vous aider à corriger la coupe si votre couleur s’estompe ou si vos points sont trop clairs. Son objectif ? Activer la zone trop claire et intensifier le contraste. Pour y parvenir, il suffit de l’appliquer sur vos demi-longueurs et de bien masser le produit. Laissez-lui vingt et une minutes pour agir, puis réprimandez vigoureusement.

Disponible en plusieurs couleurs, ce type de soin peut, en revanche, apaiser les reflets endormis d’une blonde californienne ou préserver les tons cuivrés d’une coloration rousse.

Évitez de faire une coloration par-dessus votre cravate et votre teinture si elle est trop foncée pour ne pas aggraver la situation. Vos cheveux deviendront plus fragiles. La meilleure façon de permettre à la couleur de s’estomper est de faire un shampooing quotidien avec un shampooing doux. Après une à deux semaines, l’intensité de la couleur devrait s’estomper.

Comment protéger votre couleur tie-dye d’été ?

Si l’été est bon pour l’âme, il est difficile d’en dire autant des cheveux ! Ils sont abîmés par les rayons UV, les grains de sable et les cristaux de sel qui ont tendance à dégrader leur fibre. Mais il ne s’agit pas de renoncer totalement aux bains de mer et aux séances de bronzage !

Protégez donc vos cheveux avec une huile capillaire solaire. Vos cheveux reçoivent l’hydratation nécessaire grâce à ses filtres UV et ses qualités nourrissantes. Pensez à renouveler l’application après chaque baignade pour une efficacité accrue.

Quelles coiffures dois-je porter avec ma tenue tie-dye ?

Misez sur des coiffures qui mettront en valeur vos points pour faire ressortir votre teinte bicolore. Quoi de mieux qu’un carré long et lisse, par exemple ? Il entoure votre visage et donne à votre peau un éclat semblable à un halo.

Celui avec des ondulations fonctionne tout aussi bien et vous donne un résultat plus naturel car les ondulations estompent la ligne où se termine votre tie-dye. Sinon, toutes les coiffures qui sont frottées sur les épaulettes sont impeccables. Vous avez des cheveux de côté et des cheveux hérissés ! Vous êtes toujours à l’affût de nouveaux schémas de couleurs ? Découvrez également les dernières techniques de balayage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.