Comment surmonter son chagrin après avoir perdu un animal de compagnie ?

Il n’est jamais facile de perdre un animal de compagnie. D’ailleurs, les personnes qui ont déjà vécu la perte de leur animal de compagnie qualifient parfois les chiens et les chats de « bêtes à regret ». Faire mourir un chat est un véritable défi. Tout en essayant de laisser une impression durable, il est nécessaire de passer le chapeau. Parce que perdre un animal de compagnie est difficile, nous vous donnons des conseils pour le surmonter.

Ne pas avoir peur d’exprimer sa douleur

Les personnes qui viennent de perdre un chien ou un chat se sentent souvent mal mais ont du mal à exprimer leur chagrin. Comment cela se fait-il ? Tout simplement parce que la souffrance engendrée par la perte d’un animal de compagnie n’est pas toujours prise en compte. Certains d’entre nous considèrent les chats comme des membres de la famille à part entière. Vous passerez par de nombreuses étapes, comme pour tout deuil.

Souvent, le début d’un deuil est déni. Que ce soit consciemment ou inconsciemment, vous refusez de reconnaître que votre chat ne fait plus partie de ce monde. La colère est inévitable. Malheureusement, elle pointe souvent dans la mauvaise direction. Lorsqu’un chat est perdu, le vétérinaire est la cible du chagrin.

Le marchandage est une étape courante mais non automatique de la déprime. Cette période de marchandage cache un problème. La dépression est une période de désespoir pendant laquelle la douleur joue un rôle important. Elle provoque parfois une perte de contrôle. Ceci est vrai pour ceux qui étaient très proches de leur animal.

Conversation avec le vétérinaire

Le vétérinaire peut être en mesure de vous aider à surmonter la perte de votre animal. Ces professionnels se suicident. Ce sont également eux qui l’annoncent. Ils peuvent non seulement vous aider à comprendre, mais aussi à expliquer pourquoi votre animal est mort.

Bien sûr, cela ne lui rend pas la vie plus facile, mais au moins vous avez décidé de l’accepter. De plus, s’il poursuit votre animal, il vous préparera psychologiquement. Il vous aidera également à gérer votre douleur et votre désarroi.

Rangez les affaires de votre animal

Maintenant que votre chat est parti, vous devez faire un effort chaque fois que vous pensez à lui. Pour cela, vous devez restructurer vos affaires. Il n’est pas question de jeter tout ce qui appartenait à votre chat, mais plutôt de le mettre de côté. Rangez l’arbre à chat, le garde-manger, la poubelle, les jouets et le collier après les avoir nettoyés.

Il est judicieux d’avoir un joli cliché de votre animal en guise de souvenir. Chacun d’entre nous a réagi différemment. Alors que certaines personnes voulaient garder tout ce qui appartenait à l’animal mort, d’autres ne voulaient pas garder ces choses. Faire un don à une association caritative, à un refuge ou à une personne qui souhaite adopter un chat est une façon judicieuse de se sentir mieux. Adopter son chat

Si votre chat décède chez le vétérinaire, il vous suggérera de conserver le corps pour pouvoir le brûler. Les personnes qui n’ont pas de jardin privilégient souvent cette option. Récupérez les cendres de votre animal si vous en avez la possibilité.

Cependant, il est préférable de laisser le chat rentrer tout seul. Sans doute, cette étape est vraiment difficile, mais elle est nécessaire pour faire mourir l’animal. Si vous avez un jardin, vous pouvez y laisser sortir votre chat. Dans ce cas, la pierre tombale doit être située à au moins 35 mètres de votre maison et de celles de vos voisins.

Placez votre compagnon dans un linge ou un récipient, puis déposez-le à une profondeur d’au moins 1,20 mètre. La chaux dépouillée vivante doit ensuite être recouverte. Il est interdit de laisser les excréments d’un chat dans la nature. Même si vous pensez avoir raison, vous risquez une amende de 150 dollars.

Adopter un autre animal de compagnie

Il est fortement déconseillé d’embrasser un chat trop rapidement. Il faut respecter la période de deuil. Si ce n’est pas le cas, il pourrait être difficile pour vous de nouer des relations avec votre nouveau compagnon. Lorsque vous êtes prêt à accueillir un chat dans votre foyer, vous devez le faire sans l’assimiler au précédent ni le remplacer.

Chaque chat étant différent, votre animal de compagnie vous apportera une personnalité distincte et beaucoup de dévouement. N’oubliez pas qu’un chaton sera très actif et intrusif si vous en choisissez un. Peut-être le contraire de votre félin, qui était calme et doux à un âge plus avancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.